100 IDÉES CADEAUX POUR UN NOËL (PRESQUE) ZÉRO DÉCHET

Ah, Noël ! Ses feux de cheminée, ses odeurs de vin chaud et de cannelle, son chocolat chaud sous une couverture, le CD de “Roch Voisine chante Noël” (enfin c’est surtout le cas dans MA famille). Il n’y a pas à dire, Noël est pour moi une époque vraiment particulière.

Je souhaitais parler avec vous aujourd’hui de ma salle de bain (presque) zéro déchet et en voyant que je suis déjà dans l’organisation de mes cadeaux de Noël, je me suis dit que ce sujet pouvait attendre et que je souhaitais venir en aide à ceux qui se lancent dans les préparatifs de fêtes dès maintenant !

Loin de moi l’envie de faire ma “petite vieille qui a tout compris à la vie” (parce que ce n’est pas vrai, en plus !), je me rends compte à quel point ce moment est important pour prendre le temps d’être avec les gens qu’on aime, autour d’un bon repas, en chantant des chants de Noël (de Roch bien sûr mais aussi de « Boney M. chantent Noël »).

giphy (1)

VERS UNE FÊTE PLUS “ECO-FRIENDLY”

Cela fait 3 ans que j’essaye de faire plus attention à l’impact de mes fêtes de fin d’année. J’incorpore, au fur et à mesure, des changements et alternatives pour célébrer un Noël plus “eco-friendly”. Cette démarche s’articule autour de 3 grandes sphères : la nourriture, la décoration et…. LES CADEAUX ! J’en parlais déjà brièvement dans mon article précédent : les cadeaux sont le moment idéal pour faire plaisir tout en sensibilisant votre entourage sur la thématique du “faire plus avec moins”,”intégrer plus de zéro déchet dans notre quotidien”.

Du coup, comme d’habitude, je partage avec vous quelques conseils et idées si, comme moi, vous souhaitez fêter avec moins de déchets cette année ! Peut-être que cette année vous souhaiterez vous “attaquer” uniquement sur les cadeaux que vous ferez, ou sur la décoration de votre table. Faites ce qui vous fait plaisir (c’est Noël tout de même) ! Pour ma part, je garde à l’esprit que je commence petit et que tous les ans, je passe un cran au-dessus. Cela paraît beaucoup plus facile !

 

AVANT DE COMMENCER

Pour moi qui essaye de réduire mon impact, supprimer l’inutile…, les fêtes de Noël m’apparaissent comme un grand défi ! C’est THE événement qui me met à l’exercice puisqu’il représente un nuage de consumérisme, d’achats, de toujours et encore plus, d’emballages qui finissent ni une ni deux à la poubelle. Bon, l’idée n’est pas non plus de me culpabiliser ! Au contraire ! Je pense sincèrement qu’il est possible de passer des fêtes “apaisées”, en étant simplement plus consciente dans les choix que je fais. Et surtout, garder le plaisir de préparer Noël, faire plaisir aux autres aussi et ne pas se prendre la tête ! Ca tombe bien donc que Noël tombe pile poil durant mon #0wasteChallenge !

En plus si vous avez des enfants dans la famille, je trouve que ce moment peut être une formidable opportunité de faire de la pédagogie sur l’importance de prendre soin de ce que l’on a déjà, de la famille et de faire attention à ne pas acheter des choses inutiles. D’ailleurs, si vous avez besoin d’aide sur la façon de sensibiliser vos enfants, les grands classiques des livres de la Famille Zéro Déchet vous donne des conseils pour aborder le sujet avec eux !

DoA

LES CADEAUX

Avant d’arrêter ma décision sur “je leur achète quoi à mes parents ? Ma tante?….”, je me pose en ayant deux éléments en tête :

  1. D’offrir à la personne un cadeau qui va vraiment lui faire plaisir, qui va lui être utile et qui a “du sens” pour elle. Cela peut être aussi un cadeau qui va aider cette personne ; si elle a un projet par exemple
  2. D’acheter moins de choses : dans l’optique de produire moins de déchets, d’emballages, je me dis que d’offrir un beau cadeau, plein de sens, est la solution que je privilégie

1.Les cadeaux immatériels

… qui sont pour moi l’alternative la plus “efficace”. En plus, c’est l’option la plus facile à prendre si vous êtes du genre à faire vos cadeaux au tout dernier moment et que vous n’avez pas le temps de vous rendre dans des magasins !

L’idée ici est d’offrir des expériences plutôt que des cadeaux physiques. Et pourquoi pas d’ailleurs en profiter pour partager cette expérience avec la personne que vous aimez ?

  • Un bon pour un super restaurant/un brunch à faire ensemble
  • Un concert, une place pour du théâtre, un spectacle
  • Un bon pour un soin dans un institut (ou chez vous 😉 ) pour un moment détente
  • Un abonnement virtuel (l’achat d’une application sur Itunes Store, sur Internet) pour des cours de yoga, Netflix, Spotify/Deezer
  • Un atelier bien-être/développement personnel : découverte des huiles essentielles, de la méditation,…
  • Des cours sportifs : de la danse, du yoga, de la plongée,…
  • Des cours artistiques : un instrument de musique, de la poterie, broderie,…
  • Un moment culinaire : un cours de cuisine, une dégustation de vin/fromage
  • Un moment de découverte : un espace game, un jeu de pistes,…
  • Des places pour aller au musée (peut-être voir une expo sympa?), des tickets de cinéma

J’ai déjà aussi réaliser des “bon pour..” rendre un service, passer du temps avec une personne. Ca fait vraiment toujours très plaisir :

  • Un bon pour passer un weekend avec quelqu’un. Je fais régulièrement à Noël une jolie carte que j’offre à ma grand-mère, qui je ne vois que quelques fois dans l’année. Je lui “offre” un week-end de visite chez elle, où j’en profite aussi pour l’emmener faire ses courses, aller au restaurant avec elle,…
  • Un bon pour 3 séances de baby-sitting (les parents sont contents je peux vous le dire !), aider à ramasser les feuilles dans le jardin, à trier les affaires du bureau,… BREF, passer du temps avec une personne et lui donner un coup de main !

Si vous résidez à Paris ou Bordeaux, j’aime beaucoup le site Zig-Zag qui propose des ateliers très chouettes et des visites insolites. J’en suis déjà à mon 3ème cadeau de visites insolites offerts à mon entourage. C’est original et ça fait toujours plaisir ! J’offre régulièrement deux places et je m’arrange pour être la 2ème personne qui accompagne (je suis maligne !).

Envie de combiner plusieurs de ces cadeaux pour un proche ? J’ai offert à mon amoureux l’année dernière une série de 12 enveloppes numérotées, qui contenaient chacune une activité/un moment à passer ensemble.

Christmas-Comunity

Dernière chose que vous pouvez réaliser : des dons à des associations. Il y a plusieurs Noël, j’avais fait une sélection de 5 associations caritatives qui me tenaient à coeur. Chacun de mes proches avait reçu un bon (équivalent à l’argent que j’aurais mis dans un cadeau pour eux) qu’il pouvait donner à l’une des 5 associations choisies. Ce fut vraiment un Noël particulier car bien qu’il n’y ait pas beaucoup eu de paquets cadeaux sous le sapin, j’en garde un super souvenir de partage.

L’un de mes amis a récemment utilisé Facebook pour ses 30 ans pour mettre en place une cagnotte : chaque personne qui souhaitait lui offrir un cadeau donnait l’équivalent en argent sur Facebook. Je trouve le principe malin et ludique. Pourquoi ne pas demander la même chose pour Noël à votre entourage ? Si vous souhaitez en savoir plus, la “collecte de fonds” se situe du côté gauche, dans la partie “parcourir”.

2.Les cadeaux à faire soi-même

Ah !! L’une de mes parties préférées, si vous avez bien entendu le temps de vous y atteler ! Pour ma part, rien ne me fait plus plaisir que de recevoir un cadeau de la part d’une personne qui y a mis son coeur et son temps ! Si vous avez un talent particulier, n’hésitez pas à l’utiliser pour vos cadeaux : cuisine, couture, dessin,… Là encore, j’ai PLEIN d’idées à vous partager :

  • 440831382114e9866df82a21788af1a3Un kit cocooning personnalisé pour la personne : un baume à lèvres, des sels de bain, un gommage, une crème fait maison. Pas de panique ! Je vous partage mes recettes simples et rapides dès la semaine prochaine sur mon profil Instagram (pensez à vous abonner pour ne pas les manquer !)
  • Un kit pour le vin chaud : 1 belle bouteille de gamay, des épices à vin chaud dans un sac en tissu et le tour est joué !
  • Un assemblage de tisanes/thés fait maison, dans un beau pot en verre
  • Un mélange d’ingrédients secs, rassembler en couche successive dans un beau pot en verre, pour réaliser des biscuits (cookies, brownies). Vous n’avez plus qu’à écrire la recette sur une belle carte et le tour est joué !
  • Un mélange pour chocolat chaud deluxe (vrai cacao cru en poudre, vanille, cannelle, cardamome, chamallow) dans un pot en verre
  • Un muesli fait maison. J’ai une super recette, hyper facile à faire et vraiment délicieuse, que j’ai partagé sur mon profil Instagram il y a quelques semaines
  • Des biscuits fait maison dans une belle boîte en acier. Étant alsacienne (et fière de l’être !), cette année, ça sera des bredele ! Miam miam !
  • Des confitures faites maison
  • Du caramel beurre salé fait maison. Vous trouverez plein de recettes sur Internet. En voici une
  • Des huiles parfumées maison. Plein de recettes sur Internet, sur Pinterest pour infuser vos huiles avec des agrumes, des épices,… Dans une belle bouteille en verre, ça fait de l’effet
  • Un rhum arrangé maison

Je vous conseille cette vidéo de Josée-Anne, qui partage elle aussi ses propres idées cadeaux ! Sa chaîne YouTube est également composée de tuto pour réaliser ses sels de bain, ses tisanes (que je vais d’ailleurs tester cette année pour mes cadeaux de Noël !).

Dernière chose que je peux vous conseiller si vous souhaitez faire un cadeau un peu plus orienté zéro déchet : je me rends compte que beaucoup de personnes veulent se lancer dans une démarche plus respectueuse de l’environnement et qu’elles ne savent pas par où commencer. Pourquoi ne pas profiter des fêtes pour leur donner un coup de pouce ? :

  • Offrir une bouteille en verre remplie de votre lessive maison ou d’un autre produit ménager ! Vous pouvez l’accompagner de votre recette écrite sur une belle carte et aussi des ingrédients de base qui vous ont servi à la fabriquer ! Je vous ai d’ailleurs partagé ma recette de lessive sur Instagram (voir ICI). Si vous souhaitez que je vous partage d’autres recettes de produits ménagers maison, simples et rapides, n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaire !
  • Offrir un kit zéro déchet du débutant : une gourde en alu, des pailles en inox,… Si vous manquez d’inspiration, Edeni a lancé il y a quelques mois un kit débutant zero waste tout fait, hyper complet. Un super cadeau à mettre sous le sapin !

3.Les cadeaux durables

J’entends par durable un cadeau sain, éthique et écologique. Tout un programme ! Pas de panique, j’ai là encore pas mal d’idées à partager !

Le matériau

En premier lieu, j’apporte une attention particulière sur la matière/l’emballage du cadeau :

  • Je bannis le plastique : en plus de mal vieillir et d’être moins esthétique que les autres matériaux, c’est celui qui est le moins durable et le plus polluant
  • Je privilégie les matières nobles, saines, durables et écologiques : l’acier, l’aluminium, le tissu et le bois

L’éthique

Parce que j’apporte beaucoup d’importance à l’éthique des produits que j’achète désormais. Certes je souhaite que ma consommation soit bonne pour ma santé, pour la Planète et aussi qu’elle soit bonne et juste pour les autres.

L’éthique est fondamental à mon sens dans l’achat de produits neufs tels que des vêtements, des bijoux et également des produits de consommation qui peuvent être issus du commerce équitable tels que du chocolat (ça tombe bien c’est Noël !), du thé, du café,…

  • Si vous avez une boutique Artisans du Monde dans votre ville, faites-y un tour ! Ils proposent de très beaux produits, alimentaires ou non, issus du commerce équitable
  • Pour les bijoux, il existe plein de marques, dont celle de Paulette à Bicyclette (que je n’ai pas encore essayé mais qui me semble super !)
  • Pour les vêtements, là aussi, il existe beaucoup de marques éthiques. Je conseille pour de belles écharpes la marque Fibre Bio, spécialisée dans la teinture végétale de tissus (plus d’informations à venir sur la mode éthique au cours du mois de décembre !)

Quelques idées en vrac pour finir :

  • Une belle tasse personnalisée ou un mugg à transporter, accompagné de thé ou de café, en vrac et équitable
  • Un bel assortiment de chocolat issu du commerce équitable ? Ca fait toujours plaisir !

Le Made In France

Noël est une formidable opportunité de soutenir l’économie locale et de donner mon argent à des entreprises françaises, même régionales, que j’ai envie de voir évoluer ! C’est la recette parfait pour un cadeau qui a du sens et qui n’a pas parcouru des milliers de kms en avion ou en cargo ! Par exemple :

  • De belles bougies en cire végétale made in France de la marque “Saugette” ou encore celles de “La Belle Mêche”
  • Un pot en miel d’un apiculteur du coin avec une cuillère en bois
  • Des basketsEctor” (j’ai acheté une paire cet été et je les adore !)
  • La “Gentle Factory” qui propose des vêtements bio, recyclés et made in France
  • Et pour ce qui est des enfants, nous avons la chance d’avoir en France de belles entreprises qui fabriquent des jouets en bois : “ça commence par moi” conseille d’ailleurs un article (celui-ci) qui vous donnent plein d’idées de jouets écolo et made in France !

Le sens

Quoi de mieux qu’un beau cadeau, utile et plein de sens ?

  • Un kit personnalisé des huiles essentielles de base, personnalisée en fonction de la personne : lavande, tea tree, menthe poivrée, ravintsara. Accompagnées pourquoi pas d’un livre d’explication des huiles essentielles
  • Une belle plante, grasse par exemple. Ou des semences également. Une belle preuve d’amour, qui reste longtemps (du moins si elle est entretenue). Que l’on voit grandir et à qui on parle (du moins, je parle quasi tous les jours aux miennes !). Certaines plantes sont également connues pour dépolluer l’air de votre intérieur. Vous trouverez des exemples sur le site de Rustica
  • Un ensemble à bujo !! Bullet journal. Vous pouvez en acheter des déjà tout fait ou simplement offrir à la personne un beau carnet qu’elle pourra compléter elle-même. Il en existe par exemple sur Etsy. Vous pouvez accompagner ce cadeau par de beaux stylos/crayons (écologiques bien entendu).

d958bd12f2885b6e22f5bbdec2a0414a

Enfin, Noël peut également être le moment d’offrir des livres (en seconde main par exemple ?) qui véhiculent de beaux messages. Voici une petite liste personnelle de certains de mes livres préférés, que j’ai d’ailleurs pour la plupart déjà offert à des personnes de mon entourage 🙂 :

  • “Famille zéro déchet Ze Guide” (encore et toujours !)
  • “Les Z’enfants zéro déchet”
  • “La magie du rangement du rangement”, version illustrée (façon manga !) de Marie Kondo. Bien que je ne sois pas alignée à 100% avec tout ce qu’elle dit, Marie Kondo partage malgré tout de bons conseils, utiles, pour mettre de l’ordre chez soi
  • “Demain entre tes mains”, qui est un ouvrage magnifique pour les enfants (et les grands enfants dont je fais partie !)
  • “Ca commence par moi” de Julien Vidal. J’ai fini le livre en 2 jours, je l’ai adoré ! Facile à lire, hyper concret, je vous conseille même de vous faire un cadeau en l’achetant pour vous !
  • Les petits livres hyper pratiques et concrets de la collection “Kaizen/Actes Sud”, “Je passe à l’acte” : “faire la fête sans détruire la planète”, “composer sa pharmacie naturelle à la maison”, “méditer puis agir”,… Très ludiques !
  • Le livre “Morning Miracle” pour ceux qui ont du mal à se lever tôt
  • “Pour une écologie spirituelle” de Satish Kumar (mon livre du moment)
  • “Idécologie : des idées chouettes pour la Planète”
  • “Les épluchures : tout ce que vous pouvez en faire”

…. et j’en passe ! Je peux continuer cette liste jusqu’à demain matin ! Donc je vais m’arrêter ici 🙂

Acheter 2nde main

Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de développer cette partie, tout est dans le titre !

Si vous avez en tête un produit bien spécifique que vous souhaitez acheter, un appareil ménager par exemple, ne pas hésitez à aller faire un tour sur le Boin Coin, Emmaüs ou encore les magasins d’Oxfam par exemple. Un appareil high tech ? Faites un tour sur Back Market, spécialisé dans les produits reconditionnés. Il existe beaucoup d’alternatives qui sont plus écologiques et surtout, moins chers !

4.LE PAPIER CADEAU

Un classique ! Pour ma part, j’ai recours à deux options car finalement c’est ce qui est à l’intérieur qui compte :

  1. 0 papier cadeau ! J’emballe mes cadeaux dans des sacs en tissu que la personnepourra réutiliser plus tard
  2. Noir et blanc ! J’utilise du papier journal et de la ficelle pour emballer mes cadeaux. Dit comme ça, vous pouvez penser que ça fait cheap et que c’est moche. Et bien pas du tout ! Et j’ai toujours eu beaucoup de succès avec ces emballages. Vous pouvez même ajouter une attention supplémentaire : j’utilise des vieux exemplaires de “l’Equipe” pour les cadeaux de mon père (qui est très branché sport)

Il est également possible de :

  • Réutiliser des pochettes cadeaux que l’on vous a déjà offerte. C’est une technique que j’utilise en particulier pour les bouteilles (de vin par exemple). Je garde tout au long de l’année les pochettes que l’on m’offre pour pouvoir les réutiliser à Noël
  • 5522c3024351b7d7cd8d268d5f434dbaVous lancer dans le furoshiki ! L’art à la japonaise d’emballer les cadeaux avec des bouts de tissu. C’est durable, le tissu peut être réutiliser par la suite et c’est en plus très esthétique ! Si ça vous intéresse, il existe plein de tutos sur Pinterest et sur YouTube. Si vous suivez des associations locales de zéro déchet, certaines d’entre elles peuvent peut-être proposer des ateliers sur cette thématique !
  • Si vous souhaitez malgré tout acheter du papier cadeau, privilégiez du papier non plastifié et éco-labellisé. Pour information, tous les papiers cadeaux ne se recyclent pas ! Seulement le papier simple. Pensez-y !
  • Je garde surtout en tête d’éviter les rubans en plastique, petits décors en plastique,… qui ne se recyclent pas. C’est ce qui est à l’intérieur qui importe le plus finalement.

Si la thématique des emballages cadeaux vous intéresse et que vous souhaitez aller plus loin, je vous conseille cette vidéo de la compagnie québécoise “Dans le Sac”, que j’aime beaucoup. Elle présente certains de leurs sacs et également des astuces pour réaliser de jolis emballages vous-mêmes !

Et comme toujours, pour tous vos cadeaux/décos et j’en passe, je vous conseille d’aller faire un tour sur Etsy et Pinterest, qui regorgent d’idées hyper originales, de difficulté de réalisation variable en fonction de vos envies. J’y trouve toujours beaucoup d’inspiration !

J’avoue m’être pris au jeu durant l’écriture de cet article ! Je ne pensais pas en dire autant. Pour ma part, je privilégie les cadeaux immatériels et fait maison et je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde. Et que l’atteinte d’un mode de vie zéro déchet, en particulier lors des fêtes, est un chemin qui se fait petit à petit. Voilà pourquoi j’avais tellement envie de partager avec eux plein d’idées que je me retrouve avec une liste énorme d’idées ! L’essentiel pour moi est de faire les choses avec plaisir et de passer un super moment, en famille !

giphy (2)

La thématique de Noël est assez vaste et il y aurait encore beaucoup à dire pour faire une fête presque zéro déchet : la nourriture, la décoration. Si vous souhaitez que je parle encore davantage de Noël dans mes prochains articles, n’hésitez pas à me le dire en commentaire !

En attendant, comme toujours, prenez soin de vous et de la Pachamama. Lots of love.

La Pachamama〈♥〉

100 IDÉES CADEAUX POUR UN NOËL ZÉRO DÉCHET

Ah, Noël ! Ses feux de cheminée, ses odeurs de vin chaud et de cannelle, son chocolat chaud sous une couverture, le CD de “Roch Voisine chante Noël” (enfin c’est surtout le cas dans MA famille). Il n’y a pas à dire, c’est pour moi une époque vraiment particulière. C’est aussi le fameux moment du « quelles idées de cadeaux Noël (zéro-déchet)? ».

Je souhaitais parler avec vous aujourd’hui de ma salle de bain (presque) zéro déchet et en voyant que je suis déjà dans l’organisation de mes cadeaux de Noël, je me suis dit que ce sujet pouvait attendre et que je souhaitais venir en aide à ceux qui se lancent dans les préparatifs de fêtes dès maintenant !

Noël, en avant toute ! 

Loin de moi l’envie de faire ma “petite vieille qui a tout compris à la vie” (parce que ce n’est pas vrai, en plus !). Je me rends compte à quel point ce moment est important pour prendre le temps d’être avec les gens qu’on aime, autour d’un bon repas, en chantant des chants de Noël (de Roch bien sûr).

GIF boule de neige Noël

Vers une fête plus éco-friendly

Cela fait 3 ans que j’essaye de faire plus attention à l’impact de mes fêtes de fin d’année. J’incorpore, au fur et à mesure, des changements et alternatives pour célébrer un Noël plus “eco-friendly”. Cette démarche s’articule autour de 3 grandes sphères : la nourriture, la décoration et…. LES CADEAUX ! J’en parlais déjà brièvement dans mon article précédent : les cadeaux sont le moment idéal pour faire plaisir tout en sensibilisant votre entourage sur la thématique du “faire plus avec moins”,”intégrer plus de zéro déchet dans notre quotidien”.

Du coup, comme d’habitude, je partage avec vous quelques conseils et idées si, comme moi, vous souhaitez fêter avec moins de déchets cette année ! Peut-être que cette année vous souhaiterez vous “attaquer” uniquement sur les cadeaux que vous ferez, ou sur la décoration de votre table. Faites ce qui vous fait plaisir (c’est Noël tout de même) ! Pour ma part, je garde à l’esprit que je commence petit et que tous les ans, je passe un cran au-dessus. Cela paraît beaucoup plus facile !

Avant de commencer

Pour moi qui essaye de réduire mon impact, supprimer l’inutile…, les fêtes de Noël m’apparaissent comme un grand défi ! C’est THE événement qui me met à l’exercice puisqu’il représente un nuage de consumérisme, d’achats, de toujours et encore plus, d’emballages qui finissent ni une ni deux à la poubelle. Bon, l’idée n’est pas non plus de me culpabiliser ! Au contraire ! Je pense sincèrement qu’il est possible de passer des fêtes “apaisées”, en étant simplement plus consciente dans les choix que je fais. Et surtout, garder le plaisir de préparer Noël, faire plaisir aux autres aussi et ne pas se prendre la tête ! Ca tombe bien donc que Noël tombe pile poil durant mon #0wasteChallenge !

En plus si vous avez des enfants dans la famille, je trouve que ce moment peut être une formidable opportunité de faire de la pédagogie sur l’importance de prendre soin de ce que l’on a déjà, de la famille et de faire attention à ne pas acheter des choses inutiles. D’ailleurs, si vous avez besoin d’aide sur la façon de sensibiliser vos enfants, les grands classiques des livres de la Famille Zéro Déchet vous donne des conseils pour aborder le sujet avec eux !

GIF cadeau de Noël Disney

Les cadeaux

Avant d’arrêter ma décision sur “je leur achète quoi à mes parents ? Ma tante?….”, je me pose en ayant deux éléments en tête :

1.D’offrir à la personne un cadeau qui va vraiment lui faire plaisir, qui va lui être utile et qui a “du sens” pour elle. Cela peut être aussi un cadeau qui va aider cette personne ; si elle a un projet par exemple

2.D’acheter moins de choses. Dans l’optique de produire moins de déchets, d’emballages, je me dis que d’offrir un beau cadeau, plein de sens, est la solution que je privilégie

1.Les cadeaux immatériels

… qui sont pour moi l’alternative la plus “efficace”. En plus, c’est l’option la plus facile à prendre pour des cadeaux de Noël zéro déchet. Surtout si vous êtes du genre à faire vos cadeaux au tout dernier moment et que vous n’avez pas le temps de vous rendre dans des magasins !

L’idée est d’offrir des expériences plutôt que des cadeaux physiques. Et pourquoi pas d’ailleurs en profiter pour partager cette expérience avec la personne que vous aimez ?

  • Un bon pour un super restaurant/un brunch à faire ensemble
  • Un concert, une place pour du théâtre, un spectacle
  • Un soin dans un institut (ou chez vous 😉 ) pour un moment détente
  • Un abonnement virtuel (l’achat d’une application sur Itunes Store, sur Internet) pour des cours de yoga, Netflix, Spotify/Deezer
  • Un atelier bien-être/développement personnel : découverte des huiles essentielles, de la méditation,…
  • Des cours sportifs : de la danse, du yoga, de la plongée,…
  • Ou artistiques : un instrument de musique, de la poterie, broderie,…
  • Un moment culinaire : un cours de cuisine, une dégustation de vin/fromage
  • Une découverte : un espace game, un jeu de pistes,…
  • Des places pour aller au musée (peut-être voir une expo sympa?), des tickets de cinéma
Un bon pour…

J’ai déjà aussi réaliser des “bon pour..” rendre un service, passer du temps avec une personne. Ca fait vraiment toujours très plaisir :

  • Un bon pour passer un weekend avec quelqu’un. Je fais régulièrement à Noël une jolie carte que j’offre à ma grand-mère, qui je ne vois que quelques fois dans l’année. Je lui “offre” un week-end de visite chez elle, où j’en profite aussi pour l’emmener faire ses courses, aller au restaurant avec elle,…
  • Ou pour 3 séances de baby-sitting (les parents sont contents je peux vous le dire !), aider à ramasser les feuilles dans le jardin, à trier les affaires du bureau,… BREF, passer du temps avec une personne et lui donner un coup de main !

Si vous résidez à Paris ou Bordeaux, j’aime beaucoup le site Zig-Zag qui propose des ateliers très chouettes et des visites insolites. J’en suis déjà à mon 3ème cadeau de visites insolites offerts à mon entourage. C’est original et ça fait toujours plaisir ! J’offre régulièrement deux places et je m’arrange pour être la 2ème personne qui accompagne (je suis maligne !).

Envie de combiner plusieurs de ces cadeaux pour un proche ? J’ai offert à mon amoureux l’année dernière une série de 12 enveloppes numérotées, qui contenaient chacune une activité/un moment à passer ensemble. Cadeau de Noël zéro déchet au top 😀

GIF cadeau Noël Community

Un don

Dernière chose que vous pouvez réaliser : des dons à des associations. Il y a plusieurs Noël, j’avais fait une sélection de 5 associations caritatives qui me tenaient à coeur. Chacun de mes proches avait reçu un bon (équivalent à l’argent que j’aurais mis dans un cadeau pour eux) qu’il pouvait donner à l’une des 5 associations choisies. Ce fut vraiment un Noël particulier car bien qu’il n’y ait pas beaucoup eu de paquets cadeaux sous le sapin, j’en garde un super souvenir de partage.

L’un de mes amis a récemment utilisé Facebook pour ses 30 ans pour mettre en place une cagnotte : chaque personne qui souhaitait lui offrir un cadeau donnait l’équivalent en argent sur Facebook. Je trouve le principe malin et ludique. Pourquoi ne pas demander la même chose pour Noël à votre entourage ? Si vous souhaitez en savoir plus, la “collecte de fonds” se situe du côté gauche, dans la partie “parcourir”.

2.Les cadeaux de Noël zéro déchet à faire soi-même

Ah !! L’une de mes parties préférées, si vous avez bien entendu le temps de vous y atteler ! Pour ma part, rien ne me fait plus plaisir que de recevoir un cadeau de la part d’une personne qui y a mis son coeur et son temps ! Si vous avez un talent particulier, n’hésitez pas à l’utiliser pour vos cadeaux : cuisine, couture, dessin,… Là encore, j’ai PLEIN d’idées à vous partager :

  • kit à gâteau à faire soi-mêmeUn kit cocooning personnalisé pour la personne : un baume à lèvres, des sels de bain, un gommage, une crème fait maison. Pas de panique ! Je vous partage mes recettes simples et rapides dès la semaine prochaine sur mon profil Instagram (pensez à vous abonner pour ne pas les manquer !)
  • Un essentiel à vin chaud : 1 belle bouteille de gamay, des épices à vin chaud dans un sac en tissu et le tour est joué !
  • Un assemblage de tisanes/thés fait maison, dans un beau pot en verre
  • Un mélange d’ingrédients secs, rassembler en couche successive dans un beau pot en verre, pour réaliser des biscuits (cookies, brownies). Vous n’avez plus qu’à écrire la recette sur une belle carte et le tour est joué !
  • Un assemblage pour chocolat chaud deluxe (vrai cacao cru en poudre, vanille, cannelle, cardamome, chamallow) dans un pot en verre
Du fait maison
  • Un muesli fait maison. J’ai une super recette, hyper facile à faire et vraiment délicieuse, que j’ai partagé sur mon profil Instagram il y a quelques semaines
  • Des biscuits fait maison dans une belle boîte en acier. Étant alsacienne (et fière de l’être !), cette année, ça sera des bredele ! Miam miam !
  • Des confitures faites maison
  • Du caramel beurre salé fait maison. Vous trouverez plein de recettes sur Internet. En voici une
  • Des huiles parfumées maison. Plein de recettes sur Internet, sur Pinterest pour infuser vos huiles avec des agrumes, des épices,… Dans une belle bouteille en verre, ça fait de l’effet
  • Un rhum arrangé maison
Des idées recettes !

Je vous conseille cette vidéo de Josée-Anne, qui partage elle aussi ses propres idées cadeaux ! Sa chaîne YouTube est également composée de tuto pour réaliser ses sels de bain, ses tisanes (que je vais d’ailleurs tester cette année pour mes cadeaux de Noël !).

Dernière chose que je peux vous conseiller si vous souhaitez faire un cadeau un peu plus orienté zéro déchet : je me rends compte que beaucoup de personnes veulent se lancer dans une démarche plus respectueuse de l’environnement et qu’elles ne savent pas par où commencer. Pourquoi ne pas profiter des fêtes pour leur donner un coup de pouce ? :

  • Offrir une bouteille en verre remplie de votre lessive maison ou d’un autre produit ménager ! Vous pouvez l’accompagner de votre recette écrite sur une belle carte et aussi des ingrédients de base qui vous ont servi à la fabriquer ! Je vous ai d’ailleurs partagé ma recette de lessive sur Instagram (voir ICI). Si vous souhaitez que je vous partage d’autres recettes de produits ménagers maison, simples et rapides, n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaire !
  • Ou un kit zéro déchet du débutant : une gourde en alu, des pailles en inox,… Si vous manquez d’inspiration, Edeni a lancé il y a quelques mois un kit débutant zero waste tout fait, hyper complet. Un super cadeau à mettre sous le sapin !

3.Les cadeaux durables

J’entends par durable un cadeau sain, éthique et écologique. Tout un programme ! Pas de panique, j’ai là encore pas mal d’idées à partager !

Le matériau

En premier lieu, j’apporte une attention particulière sur la matière/l’emballage du cadeau :

  • Je bannis le plastique : en plus de mal vieillir et d’être moins esthétique que les autres matériaux, c’est celui qui est le moins durable et le plus polluant
  • Je privilégie les matières nobles, saines, durables et écologiques : l’acier, l’aluminium, le tissu et le bois
L’éthique

Parce que j’apporte beaucoup d’importance à l’éthique des produits que j’achète désormais. Certes je souhaite que ma consommation soit bonne pour ma santé, pour la Planète et aussi qu’elle soit bonne et juste pour les autres.

L’éthique est fondamental à mon sens dans l’achat de produits neufs tels que des vêtements, des bijoux et également des produits de consommation qui peuvent être issus du commerce équitable tels que du chocolat (ça tombe bien c’est Noël !), du thé, du café,…

  • Si vous avez une boutique Artisans du Monde dans votre ville, faites-y un tour ! Ils proposent de très beaux produits, alimentaires ou non, issus du commerce équitable
  • Pour les bijoux, il existe plein de marques, dont celle de Paulette à Bicyclette (que je n’ai pas encore essayé mais qui me semble super !)
  • Pour les vêtements, là aussi, il existe beaucoup de marques éthiques. Je conseille pour de belles écharpes la marque Fibre Bio, spécialisée dans la teinture végétale de tissus (plus d’informations à venir sur la mode éthique au cours du mois de décembre !)
Quelques idées en vrac pour finir
  • Une belle tasse personnalisée ou un mugg à transporter, accompagné de thé ou de café, en vrac et équitable
  • Un bel assortiment de chocolat issu du commerce équitable ? Ca fait toujours plaisir !
Le Made In France

Noël est une formidable opportunité de soutenir l’économie locale et de donner mon argent à des entreprises françaises, même régionales, que j’ai envie de voir évoluer ! C’est la recette parfait pour un cadeau qui a du sens et qui n’a pas parcouru des milliers de kms en avion ou en cargo ! Par exemple :

  • De belles bougies en cire végétale made in France de la marque “Saugette” ou encore celles de “La Belle Mêche”
  • Un pot en miel d’un apiculteur du coin avec une cuillère en bois
  • Des basketsEctor” (j’ai acheté une paire cet été et je les adore !)
  • La “Gentle Factory” qui propose des vêtements bio, recyclés et made in France
  • Et pour ce qui est des enfants, nous avons la chance d’avoir en France de belles entreprises qui fabriquent des jouets en bois : “ça commence par moi” conseille d’ailleurs un article (celui-ci) qui vous donnent plein d’idées de jouets écolo et made in France !
Le sens des cadeaux de Noël zéro déchet

Quoi de mieux qu’un beau cadeau, utile et plein de sens ?

  • Un kit personnalisé des huiles essentielles de base, personnalisée en fonction de la personne : lavande, tea tree, menthe poivrée, ravintsara. Accompagnées pourquoi pas d’un livre d’explication des huiles essentielles
  • Une belle plante, grasse par exemple. Ou des semences également. Une belle preuve d’amour, qui reste longtemps (du moins si elle est entretenue). Que l’on voit grandir et à qui on parle (du moins, je parle quasi tous les jours aux miennes !). Certaines plantes sont également connues pour dépolluer l’air de votre intérieur. Vous trouverez des exemples sur le site de Rustica
  • Un ensemble à bujo !! Bullet journal. Vous pouvez en acheter des déjà tout fait ou simplement offrir à la personne un beau carnet qu’elle pourra compléter elle-même. Il en existe par exemple sur Etsy. Vous pouvez accompagner ce cadeau par de beaux stylos/crayons (écologiques bien entendu).

d958bd12f2885b6e22f5bbdec2a0414a

Keep calm and read !

Enfin, Noël peut également être le moment d’offrir des livres (en seconde main par exemple ?) qui véhiculent de beaux messages. Voici une petite liste personnelle de certains de mes livres préférés, que j’ai d’ailleurs pour la plupart déjà offert à des personnes de mon entourage 🙂 :

  • “Famille zéro déchet Ze Guide” (encore et toujours !)
  • “Les Z’enfants zéro déchet”
  • “La magie du rangement du rangement”, version illustrée (façon manga !) de Marie Kondo. Bien que je ne sois pas alignée à 100% avec tout ce qu’elle dit, Marie Kondo partage malgré tout de bons conseils, utiles, pour mettre de l’ordre chez soi
  • “Demain entre tes mains”, qui est un ouvrage magnifique pour les enfants (et les grands enfants dont je fais partie !)
  • “Ca commence par moi” de Julien Vidal. J’ai fini le livre en 2 jours, je l’ai adoré ! Facile à lire, hyper concret, je vous conseille même de vous faire un cadeau en l’achetant pour vous !
  • Les petits livres hyper pratiques et concrets de la collection “Kaizen/Actes Sud”, “Je passe à l’acte”
  • “Idécologie : des idées chouettes pour la Planète”

…. et j’en passe ! Je peux continuer cette liste jusqu’à demain matin ! Donc je vais m’arrêter ici 🙂

Acheter 2nde main

Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de développer cette partie, tout est dans le titre !

Si vous avez en tête un produit bien spécifique que vous souhaitez acheter, un appareil ménager par exemple, ne pas hésitez à aller faire un tour sur le Boin Coin, Emmaüs ou encore les magasins d’Oxfam par exemple. Un appareil high tech ? Faites un tour sur Back Market, spécialisé dans les produits reconditionnés. Il existe beaucoup d’alternatives qui sont plus écologiques et surtout, moins chers !

4.Les emballages des cadeaux de Noël zéro déchet

Un classique ! Pour ma part, j’ai recours à deux options car finalement c’est ce qui est à l’intérieur qui compte : 

1.0 papier cadeau ! J’emballe mes cadeaux dans des sacs en tissu que la personnepourra réutiliser plus tard!

2.Noir et blanc ! J’utilise du papier journal et de la ficelle pour emballer mes cadeaux. Dit comme ça, vous pouvez penser que ça fait cheap et que c’est moche. Et bien pas du tout ! Et j’ai toujours eu beaucoup de succès avec ces emballages. Vous pouvez même ajouter une attention supplémentaire : j’utilise des vieux exemplaires de “l’Equipe” pour les cadeaux de mon père (qui est très branché sport)

Quelques idées d’alternatives

Il est également possible de :

  • Réutiliser des pochettes cadeaux que l’on vous a déjà offerte. C’est une technique que j’utilise en particulier pour les bouteilles (de vin par exemple). Je garde tout au long de l’année les pochettes que l’on m’offre pour pouvoir les réutiliser à Noël
  • emballage cadeau furoshikiVous lancer dans le furoshiki ! L’art à la japonaise d’emballer les cadeaux avec des bouts de tissu. C’est durable, le tissu peut être réutiliser par la suite et c’est en plus très esthétique ! Si ça vous intéresse, il existe plein de tutos sur Pinterest et sur YouTube. Si vous suivez des associations locales de zéro déchet, certaines d’entre elles peuvent peut-être proposer des ateliers sur cette thématique !
  • Si vous souhaitez malgré tout acheter du papier cadeau, privilégiez du papier non plastifié et éco-labellisé. Pour information, tout les papiers cadeaux ne se recyclent pas ! Seulement le papier simple. Pensez-y !
  • Je garde surtout en tête d’éviter les rubans en plastique, petits décors en plastique,… qui ne se recyclent pas. C’est ce qui est à l’intérieur qui importe le plus finalement.

Si la thématique des emballages cadeaux vous intéresse et que vous souhaitez aller plus loin, je vous conseille cette vidéo de la compagnie québécoise “Dans le Sac”, que j’aime beaucoup. Elle présente certains de leurs sacs et également des astuces pour réaliser de jolis emballages vous-mêmes !

A vous de jouer !

Comme toujours, pour tous vos cadeaux/décos et j’en passe, je vous conseille d’aller faire un tour sur Etsy et Pinterest, qui regorgent d’idées hyper originales, de difficulté de réalisation variable en fonction de vos envies. J’y trouve toujours beaucoup d’inspiration !

J’avoue m’être pris au jeu durant l’écriture de cet article ! Je ne pensais pas en dire autant. Pour ma part, je privilégie les cadeaux immatériels et fait maison et je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde. Et que l’atteinte d’un mode de vie zéro déchet, en particulier lors des fêtes, est un chemin qui se fait petit à petit. Voilà pourquoi j’avais tellement envie de partager avec eux plein d’idées que je me retrouve avec une liste énorme d’idées ! L’essentiel pour moi est de faire les choses avec plaisir et de passer un super moment, en famille !

giphy (2)

La thématique de Noël est assez vaste et il y aurait encore beaucoup à dire pour faire une fête presque zéro déchet : la nourriture, la décoration. Si vous souhaitez que je parle encore davantage de Noël dans mes prochains articles, n’hésitez pas à me le dire en commentaire !

En attendant, comme toujours, prenez soin de vous et de la Pachamama. Lots of love.

La Pachamama〈♥〉

ZÉRO DÉCHET, COMMENT SE LANCER?

Mardi 30 octobre : nous sommes 2 mois, 9 semaines, 63 jours avant 2019.

Écrit comme ça, ça me donne des frissons, pour de vrai, parce que :

  1. Je parle comme une grand-mère, mais le temps passe vraiment vraiment très vite
  2. Punaise, on est bientôt en 2019 et je n’ai clairement pas fini de réaliser toutes les bonnes résolutions que je m’étais fixées en début d’année (voire pour certaines, même pas encore commencées !) : apprendre à jouer de la guitare, me mettre à l’aquarelle, devenir bénévole dans une association en faveur de l’environnement, faire du sport tous les jours, aller en Inde… BREF vous l’aurez compris ! Je suis une pro des résolutions assez ambitieuses que je ne tiens quasiment jamais !

Pourtant, j’ai décidé que 2019 serait différent ! J’ai décidé de me fixer des objectifs ambitieux (toujours). D’en avoir toutefois un peu moins que d’habitude (plus facile à mettre en place, à suivre et à tenir) et aussi à me mettre des “petits” objectifs, intermédiaires, très concrets, facilement réalisables, dans l’atteinte de ces objectifs ambitieux. Cela permettra de ne pas me décourager et de célébrer de petites victoires en cours de route (ça fait toujours du bien au moral et à notre self estime!). J’ai envie de commencer 2019 du bon pied, de faire table rase de ce qui n’est pas nécessaire et ce qui ne me rend pas complètement heureuse.

Il me reste 63 jours, donc, pour faire le point sur mon mode de vie, mes habitudes de consommation ; décider quelles actions de réduction de déchets je souhaite mettre en place ; ce que je souhaite supprimer de mon quotidien,… en gardant à l’esprit cet objectif qui me tient à coeur : je veux simplifier mon quotidien, réduire ce qui peut l’être et faire plus avec moins. Moi, me mettre des objectifs ambitieux? Pas du tout !

 

0 WASTE WE CAN : LE CHALLENGE

_LAPACHAMAMA_077

Nous avons parlé la semaine dernière des grands principes du 0 waste. Ca c’est fait ! Je vous ai d’ailleurs promis une série d’articles pratiques, concrets durant tout le mois de novembre pour vous partager mes bonnes pratiques et astuces en matière de 0 déchet.

J’ai encore mieux à vous proposer 🙂 Nous allons faire d’une pierre deux coups ! Je vous propose un challenge 0 waste à faire ensemble, vous et moi, sur ces 63 jours restants en 2018 !

L’objectif est simple : 2 mois, 10 étapes à réaliser petit à petit, les unes après les autres, pour repenser notre consommation et alléger nos poubelles (notre charge mentale et notre porte-monnaie aussi par la même occasion!). Un challenge en mode Pachamama Style !

LE PROGRAMME

Chaque lundi

Je partage avec vous sur Instagram (n’oubliez pas de vous abonner à mon compte ICI !) la thématique du défi de la semaine : cuisine, salle de bain/hygiène, produits ménagers, courses… Nous ferons chaque semaine l’inventaire d’un sujet en particulier. Je vous donnerai quelques chiffres, des astuces et vous partagerai, surtout, mon avancée personnelle dans chacune de ces étapes. A vous de prendre ce que vous souhaitez dans chacun de mes articles.

Je l’ai déjà indiqué dans mon précédent billet : je suis TRÈS loin d’être parfaite (et tant mieux d’ailleurs). Je ne respecte pas tous les jours de l’année, 24/24, les principes 0 waste que je souhaite suivre au quotidien. Il m’arrive parfois de faire de petites entorses. En revanche, je fais mes choix consciemment 99% du temps : j’ai choisi d’avoir une bouilloire électrique par exemple, un Thermomix, un extracteur de jus,… Je vous expliquerai ces choix dans un prochain article. Ce que je peux déjà dire ici est que ce sont des appareils ménagers que j’utilise (quasiment) tous les jours et que j’aime. Chacun met son petit grain de sel, adapte ses principes à son style de vie et le fait pour des raisons différentes. Et c’est tout à fait OK !

Chaque lundi bis

Après Instagram, rendez-vous ici, sur ce site, pour prendre connaissance de l’article de la semaine, en rapport avec le défi qui y est associé. Et bien entendu, à vous de réaliser le petit exercice hebdomadaire qui l’accompagne !

Lundi 31 décembre 2018

Ding ding ding ! L’heure du bilan a sonné !

Ce sera l’occasion pour nous de revoir toutes les avancées réalisées ces 2 derniers mois, les améliorations que l’on souhaite encore poursuivre (ou non) et celles que l’on souhaite commencer. Bref, on finira l’année 2018 en grande fanfare, reboostés, fiers de ce que l’on aura accompli, moi je vous le dis !

dbf34e1f49f74deb1193b743029c2594

LES DIFFÉRENTES PORTES D’ENTRÉE POUR COMMENCER

En discutant avec mon entourage et les personnes que je rencontre au quotidien, je me suis aperçue que nous avons tous une porte d’entrée et des raisons différentes de vouloir se lancer, chacun à son échelle, dans une dynamique plus 0 waste :

  • A l’arrivée de son 1er enfant, l’une de mes amies a commencé à consommer une grande majorité de ses aliments en produits locaux et/ou bio. Elle a également fait la plupart de ses achats pour le bébé (habits, équipements,…) d’occasion. Ses motivations étaient : “je veux offrir les aliments les plus sains à mon fils” et “pourquoi payer plein pot une poussette, des habits qui ne seront utilisés que quelques mois dans une vie ?”. Arguments santé et financier
  • Mon amoureux me dit souvent que sa prise de conscience écologique a commencé en voulant donner le meilleur des nutriments à son corps et ses petites cellules ; en privilégiant des produits avec moins de pesticides et des aliments plus frais, avec plus de goût. Une alimentation en circuit court, locale et si possible bio. Argument santé donc
  • a495a8132ccfa5a380f0e86affe3e97bUne autre de mes amies souhaite que son argent soutienne des petits producteurs, créateurs locaux, qui produisent de magnifiques produits artisanaux. Des produits souvent fait main, avec des matériaux plus nobles et plus résistants que ceux que l’on peut trouver dans de grandes enseignes. Certes, parfois pour des prix un peu plus élevés au départ (puisque leur volume de production, leurs coûts n’ont rien à voir avec ceux des géants de la distribution). Argument solidarité/soutien de l’économie locale
  • Je veux prendre l’exemple de mon père qui, à son extrême, ne jette jamais rien. “On ne sait jamais” “ça peut toujours servir” sont deux phrases qui fleurissent régulièrement dans son vocabulaire. Oui, c’est le bazar et je pense qu’un peu d’ordre et de ménage ne feraient pas de mal. En revanche, c’est le roi du bricolage et de la débrouille. Un MacGyver des temps modernes. Qui arrive 9à créer des choses à partir d’une planche, d’un ancien buffet, d’un bout de ficelle et de 2 lampes (j’exagère à peine). C’est le roi du jardinage qui fait ses petites boutures avec des plantes grasses ou arbres fruitiers sélectionnés ça et là, des petites graines de tomate qu’il aime bien et qu’il garde précieusement sur des papiers sopalin avant de les mettre en terre au printemps. C’est le roi de l’anti-gaspi. La même règle s’applique bien entendu pour la nourriture (“on ne jette rien!”). Et c’est grâce à lui que j’ai entendu parlé pour la 1ère fois de compost, qui trône fièrement au fond du jardin depuis de très très nombreuses années. Rien ne se perd, tout se transforme. Pour lui, “l’anti-gaspi” est un argument écologique et financier
  • Enfin, je veux prendre mon propre exemple (et oui c’est quand même mon site et je veux parler de mon expérience !). Je vous ai déjà parlé de la naissance de mon intérêt pour le 0 déchet, Gomorra et Cie. Ce qui me hérisse littéralement les poils, ce qui me rend hors de moi, c’est quand je vois les gens dans la rue jeter leurs chewing-gum, mégots, déchets sauvages et autres papiers par terre, sans état d’âme (il m’arrive d’ailleurs de temps en temps de ne pas me gêner pour leur faire une réflexion). De voir le manque de respect de certains vacanciers dans de si beaux paysages montagneux, bords de mer, qui pensent que le monde en dehors de leur maison est une poubelle. Je ne comprends pas pourquoi nos comportements sont différents en dehors de notre logement (parce que bien sûr, je pense que personne n’irait jeter son chewing-gum sur le sol de sa cuisine, non?). Pour moi, c’est un argument qui a été avant tout écologique

 

L’EXERCICE DE LA SEMAINE (POUR VOUS)

Bref, chacun a son approche et sa vision de chose. Du coup, je vous propose de vous poser cette semaine quelques instants pour réfléchir et prendre du recul. Avant de vous embarquer dans ce challenge, je souhaite que vous réfléchissiez sur les questions suivantes :

  • LE POURQUOI : Pourquoi je veux me lancer dans ce challenge 0 waste ?
  • LE COMMENT : Quelles sont mes habitudes de consommation ?
    • Dans quel(s) domaine(s) je consomme le plus ?
    • Dans quel(s) domaine(s) je produis le plus de déchets ?
    • Pourquoi je surconsomme dans tel ou tel domaine ? En ai-je besoin, est-ce utile ? Est-ce que je me laisse prendre par les “tentations” (type promotion par email) ? par mes émotions (quand je suis émotive, mal et que je souhaite me remonter le moral en m’achetant un petit quelque chose) ?
  • LE QUOI : Quels efforts je souhaite réaliser pendant ce défi (et sur le plus long terme) ?
    • Quelles règles de consommation je souhaite poursuivre dans mon quotidien ?
    • Dans quelle(s) sphère(s) je souhaite agir : faire des courses plus zéro déchet, réduire mon gaspillage alimentaire, fabriquer mes propres cosmétiques,…
    • Quelle(s) habitude(s) “anti-0 déchet” je souhaite ne plus avoir ? (pour vous aider, je vous conseille de lire mon article précédent sur le “0 waste : par où commencer”)
    • Et aussi, quels sont les objets/appareils ménagers et autres qui me sont utiles, que j’utilise régulièrement et que j’affectionne particulièrement ?

HAPPY

L’EXERCICE DE LA SEMAINE (POUR MOI)

J’ai déjà avancé sur ce petit exercice de réflexion dans mon précédent article (j’ai un peu triché, sorry!). Mes objectifs et règles personnels pour poursuivre cette démarche se résument en 5 points :

  1. Je veux faire le choix de la provenance de mes produits, de mon packaging et de ne pas avoir à faire de compromis #JeSuisUneFemmeQuiSaitCeQuElleVeut ! Je veux faire le choix de donner l’argent à des producteurs, créateurs passionnés qui aiment ce qu’ils font, qui vivent de leur passion et qui font des produits locaux, de qualité
  2. En conséquence, je suis prête à mettre un peu plus d’argent sur la table au départ car je sais que mon produit/service est de qualité et qu’il tiendra plus longtemps. Du coup, je n’aurais pas à en racheter un autre de si tôt ! Finalement, ce sont des économies réalisées sur le long terme #ByeByeObsolescence
  3. En ayant moins de choses à gérer chez moi (moins d’appareils, d’habits, de trucs et de bidules), je veux gagner du temps et l’utiliser pour faire des choses qui ont de la valeur et du sens : passer du temps avec ceux que j’aime, prendre soin de moi,…
  4. Je veux privilégier des produits alimentaires frais, sans pesticides (si possible systématiquement), provenant de circuits courts et créant de la valeur localement pour des producteurs
  5. Je veux in fine acheter moins (voire quand cela est possible pas du tout !) mais mieux !

Pour ce qui est des actions que je souhaite intégrer durablement dans ma vie de tous les jours, mes 5 plus grandes actions (que je vous ai déjà partagées) sont les suivantes :

  1. Créer l’ensemble des mes cosmétiques, de mon maquillage
  2. D’acheter en grande majorité des habits de seconde main. Bien que j’achète peu de choses, il m’arrive encore de temps en temps d’aller m’acheter un petit quelque chose pour me sentir belle !
  3. Ne plus acheter AUTANT de livres neufs. C’est un peu une maladie chez moi. J’adore les livres et les achète plus vite que je ne les lis :s et qui plus est, il est assez rare que je lise plus de deux fois un ouvrage, à quelques exceptions près. Donc ma solution réside dans les vide-grenier ou encore les bibliothèques
  4. M’inscrire sur une plateforme collaborative pour pouvoir prêter ma perceuse et mon appareil à raclette à des personnes qui n’en ont pas !
  5. Recevoir mes petits lombrics, à déposer dans mon lombricomposteur d’appartement et en prendre soin en leur donnant plein de bons déchets organiques. Miam miam

 

THE FINAL COUNTDOWN

HarmfulOldfashionedGardensnake-small

Parce que c’est en faisant des petites actions concrètes, réalisables au quotidien que nous ancrons DURABLEMENT de nouvelles habitudes, plus vertueuses : pour notre corps, notre bien-être, celui de notre entourage et bien entendu, celui de la Pachamama ! 🙂 

Vous aurez ainsi de super outils, idées d’actions concrètes à continuer en 2019 et au-delà!

Alors parlez de ce challenge autour de vous ! Pourquoi ne pas le réaliser avec votre amoureux/amoureuse (je vais essayer de convaincre le mien de s’embarquer dans l’aventure avec moi !), vos enfants, parents, soeurs/frères, collègues, amis, colocataires… BREF, la Terre entière (encore une fois, un bel objectif bien ambitieux) !  Parlez-en sur les réseaux aussi pour inviter les gens à participer avec vous !

Et parce que j’ai aussi besoin de soutien dans cette démarche, n’hésitez pas à me faire savoir en commentaire, sur les réseaux, si vous comptez vous joindre à moi pour cette belle aventure de 63 jours !

Je vous laisse à votre exercice ! Et suite au prochain épisode.

En attendant prenez soin de vous et de la Pachamama. Lots of love

La Pachamama〈♥〉

338038bb15c41381c48d2a2b8c15e388

 

 

IL EST ENCORE TEMPS !

Il y a 10 ans de cela, je lisais « Gomorra », roman de Roberto Saviano qui décrivait les dessous de la gestion des déchets en Italie, présidée sur place par la mafia (j’en ai déjà parlé dans un article précédent sur Medium. Cette lecture bouleversa ma vision du monde et m’a donné envie de poursuivre un métier qui me permettrait de faire de cette Planète un monde meilleur ; en sensibilisant notamment le grand public sur les questions environnementales, en particulier celle de la gestion des déchets.

Mon envie de « jeune fille fraîche de 20 ans » n’a toujours pas faibli. Au contraire. Pour moi, la considération de notre environnement est une chose naturelle, indispensable. Passer du temps dans la nature, la laisser encore plus belle après mon passage m’apporte beaucoup de satisfaction et de paix intérieure.

ef8eda1a53aef2426fef42d9d4eeee13

Changeons de récit(s) !

Oui mais voilà : je suis tout à fait consciente que beaucoup de personnes ne partagent pas forcément mon point de vue. Que l’on peut facilement être qualifié d’utopiste, de naïf ou de doux rêveur (pour les plus sympas !). Que certains disent que consommer de la nourriture provenant de circuits courts, locaux et/ou bio, c’est beaucoup plus cher. Que faire ces produits ménagers, ça prend du temps. Que de recycler et composter ses déchets, ça prend de la place. Ce sont, à mon sens, des excuses que l’on se donne parce qu’il est challengeant, il est vrai, de changer ses habitudes. Attention, je suis moi-même très très loin d’être parfaite. Je souligne simplement ici le fait que nous pouvons tous, à notre échelle, essayer de faire mieux. Et quitte à être optimiste, oser voir un peu plus grand et avoir des objectifs plus ambitieux. Car c’est en voyant un peu plus loin que nous sollicitons notre créativité, notre innovation et que nous arrivons à faire beaucoup plus que prévu !

J’ai une petite confession à faire : j’avoue avoir un gros guy crush sur Cyril Dion (oui oui, celui qui a écrit et réalisé le film « Demain » avec Mélanie Laurent). Dans son « Petit manuel de résistance contemporaine » (que j’ai bu comme du petit lait, je vous le conseille), Cyril propose des pistes pour tous se mettre en action face à l’effondrement écologique qui se produit actuellement. Surtout, il souligne la nécessité de « changer de récit », raconter d’autres histoires en suscitant l’envie et la créativité de tous. 

Il est encore temps !

Cette envie, cette créativité, cette mise en action pour frapper l’imaginaire d’un nombre suffisant de personnes et faire basculer le collectif, je l’ai vu briller de tout son éclat cette semaine, dans l’initiative « Il est encore temps » : les YouTubers les plus « trendy » du moment se rassemblent pour sauver la planète ; en étant optimistes sans être naïfs. De cette démarche est née un site avec plein d’idées d’actions ultra concrètes à mettre en place si vous souhaitez amorcer le changement ; et une vidéo qui a atteint un nombre record de 2 millions de vues en une journée. Franchement, je visionne ce type de vidéo et j’en ressors AU TAQUET, reboostée, avec une envie folle de me bouger le popotin. Vous aussi ? Ca tombe bien, une marche pour le climat est organisée pas plus tard que demain, samedi 13 octobre, dans de nombreuses villes en France.

Et pour finir, si vous avez encore besoin d’un petit coup de pouce après la lecture du livre de Cyril Dion, le visionnage du film « Demain » et la vidéo « Il est encore temps », et que vous êtes dispos ce soir, on pourra peut-être se croiser à l’événement « Cultivons notre confiance pour la Planète » organisé au Grand Rex : 3 000 participants, des intervenants inspirants (notamment Marc de la Ménardière et Satish Kumar pour ceux qui auraient vu l’excellent « En quête de sens »), un concentré j’en suis certaine d’idées à mettre en application sur les thèmes de l’écologie, la transition sociale et la citoyenneté. Quel programme, je suis HYPER excitée !

La Pachamama

C’est toute cet envie et entrain qui m’ont inspirée à intituler ce site « La Pachamama » ; l’envie de préserver notre Terre-Mère et de lui rendre hommage. pachamama

L’envie de dire que le monde qui nous entoure est tout simplement le reflet du monde que nous avons à l’intérieur de nous-même (petite minute philosophique !). Et que de la même manière que je souhaite prendre soin de mon corps et mon esprit, il en va de même pour le monde extérieur que je ne traite pas non plus comme une poubelle.

Bref, un peu comme la fractale, ce motif qui se répète à différentes échelles (comme la feuille d’une fougère par exemple) c’est en se changeant soi que l’on peut changer le monde (la citation est bien connue) ! C’est pour cela que ce site me tient à coeur car je souhaite partager avec vous mes trucs et astuces du quotidien pour produire moins de déchets, réduire mon impact sur l’environnement et somme toute, être plus heureuse !

Less is more

Un beau programme en perspective pour vous et moi ! Le 0-waste est vraiment une source de créativité et d’imagination, en réutilisant et réinvantant ; une source de satisfaction en refusant, réduisant et compostant.

Vous remarquerez au grès des pages que je fais uniquement référence à la notion de « 0-waste » et non « 0 déchet ». Bien que j’adore placer des anglicismes dans mes phrases, je le fais encore bien volontiers ici car le terme « waste » en anglais fait référence à la fois au déchet et à la fois au gaspillage. Tendre vers le 0-waste donc, c’est réduire son impact en limitant le gaspillage. Cette notion est primordiale pour moi car le gaspillage me rend totalement malade !

J’essaye donc de faire de mon mieux et d’adapter, notamment, mes courses à ma consommation de tous les jours. Certes cela demande des petits efforts et changements d’habitudes que je réalise volontiers. Et cela demande également un changement d’habitude, progressif, pour les personnes que je rencontre : j’attache de l’importance à faire de la pédagogie auprès de ma boulangère quand je vais chercher mon pain avec un sac en tissu; auprès du vendeur au stand de fromage lorsque que je vais récupérer mon comté à la coupe avec un « bee’s wrap » (tissu recouvert de cire d’abeille qui permet de se passer de film alimentaire et d’aluminium) ; auprès du serveur quand je lui demande un Perrier rondelle sans paille ; ou encore auprès des personnes qui distribuent dans la rue, les magasins, les salons des prospectus et des échantillons en tout genre.

La marche est en cours, elle continue ce samedi. Nous avons tous notre place pour apporter notre contribution dans cette société qui se dessine plus collaborative, humaine et respectueuse de son environnement.

Je vous dis donc pour certains à ce soir, au Grand Rex. Et sinon, à demain 14h pour une grande marche!

La Pachamama〈♥〉


  • Pour réserver votre place pour l’événement « Cultivons notre confiance en la Planète » de ce soir, c’est ICI
  • Pour visionner la vidéo « Il est encore temps » et vous donner du peps, c’est LA
  • Pour en savoir plus sur les friandises philosophiques, c’est par ICI !
  • Pour visionner le documentaire « En quête de sens » en participation libre, c’est sur CE site