30 CONSEILS POUR DES PRODUITS MÉNAGERS ÉCOLOS MAISON


22 heures par jour : c’est le temps que chacun d’entre nous passe en moyenne dans un espace clos ou semi-clos.

D’après l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur, 50% des foyers français sont contaminés par des composés organiques semi-volatiles. Donc, ce sont jusqu’à 900 substances chimiques connues à ce jour qui sont émises dans nos maisons.

En clair, si je combine ces les deux constats ci-dessus, nous passons en moyenne 22 heures par jour à respirer des substances toxiques, qui finissent dans nos poumons et dans notre sang.

Personnellement, je tiens plus que tout à ma santé ! Elle passe certes par une alimentation saine et responsable, par les cosmétiques et autres produits que j’applique sur mon visage. Et aussi, par les produits que j’utilise, chez moi, pour faire le ménage.

La façon dont on fait notre ménage a un impact direct sur notre bien-être !

C’est pourquoi j’ai souhaité aujourd’hui partager avec vous mes conseils pour réaliser, chez vous, des produits ménagers maison !

Je ne sais pas vous, mais j’en ai eu marre de suivre ce les campagnes marketing des fabricants de produits ménagers qui me disaient d’acheter UN produit pour UNE utilisation : nettoyant pour les vitres, la cuisine, la salle de bain, le sol, lessive tout usage, pour le linge délicat,…

Pourquoi je fais mes propres produits ménagers

J’ai donc retroussé mes manches il y a 3 ans de cela et décidé de faire l’ensemble de mes produits ménagers moi-même ! Dès que la bouteille d’un de mes produits ménagers traditionnels était vide, je faisais mes recherches pour trouver une recette alternative, écolo et zéro déchet, à réaliser moi-même.

3 ans après avoir entrepris ce changement, je peux sereinement vous faire part de mes réactions et de mon avis personnel. Je vois plusieurs avantages non négligeables à adopter ce comportement plus responsable :

GIF Cendrillon fait le ménage dans des bulles

Plus économique

J’achète seulement quelques produits de base, versatiles, qui me permettent de réaliser l’ensemble de mes recettes. Du coup, plus besoin d’acheter 10 à 15 produits différents.

En plus, mes produits de base sont plus économiques.

A titre indicatif, 1 litre de vinaigre blanc coûte en moyenne 1€ alors qu’1 litre de produit pour laver les vitre coûte en moyenne 7€.

Je n’ai jamais été une tête en maths, mais le gain d’argent me paraît assez évident !

Plus d’espace disponible

Moins de produits achetés signifie également plus d’espace disponible dans mes placards et sous mon évier ! Moi qui cherche à développer un quotidien avec plus de sens, plus d’espace pour circuler, cet avantage n’est vraiment pas des moindres !

Plus de respect de l’environnement

… et ce pour plusieurs raisons :

  • J’achète mes produits en grande quantité et/ou en vrac. Du coup, j’achète bien moins d’emballages et je produis donc moins de déchets !
  • Les produits ménagers traditionnels contiennent un nombre incalculables de substances toxiques pour l’air que je respire chez moi et pour l’eau qui s’en va destination stations d’épuration. Ces substances ne peuvent pas être totalement traitées dans les stations et des résidus restent dans l’eau qui finit par être bu ou rejetée dans l’océan

… Et donc plus de respect pour ma santé !

En lien direct avec le respect de mon environnement ! Des produits ménagers maison et écologiques contribue à un air et une eau plus sains. Quand on sait que la javel, par exemple, sécrète des substances cancérigènes pour la thyroïde… Je vous laisse imaginer la suite.

A noter malgré tout qu’il est important de tenir hors de portée des enfants l’ensemble des produits que je vais vous présenter plus bas !

Plus de satisfaction et de créativité !

J’adore me prendre pour une apprenti chimiste ! Et j’aime trouver mes recettes, les adapter en fonction de mes habitudes de consommation et de mes envies. Ca m’apporte beaucoup de satisfaction de pouvoir dire, fièrement, que je réalise ma propre lessive et mon propre produit pour lave-vaisselle ! Et c’est moi qui choisis la senteur de mes produits, en plus ! Lavande, agrumes, arbre à thé… Je choisis en fonction de l’humeur du moment !

Mes 6 produits incontournables

les produits de base pour les produits ménagers

Le vinaigre blanc

A quoi ça sert ?

Aussi appelé vinaigre d’alcool ou vinaigre cristal. Il est 100% naturel et biodégradable. C’est un puissant détartrant et anti calcaire. Il désinfecte, dégraisse.

Quelques conseils d’usage

  • Ne pas utiliser de vinaigre pour des matériaux qui contiennent du calcaire : marbre, granit, ciment, béton. Au risque de les abîmer pour de bon !
  • Ne pas mélanger du vinaigre avec de la javel, sous peine d’être victime d’importantes vapeurs toxiques qui se dégagent du combo. De toute manière, ne pas utiliser d’eau de javel du tout !
  • Je fais tremper dans du vinaigre blanc des pelures d’agrumes (orange, pamplemousse, citron) pendant 15 jours environ. J’utilise ensuite le mélange comme assouplissant de mon linge (à l’exception de la lingerie fine où je n’utilise pas le mélange) et comme liquide de rinçage pour mon lave-vaisselle.

Et j’achète ça où ?

Quasiment partout ! Dans n’importe quel supermarché (rayon vinaigre ou produits ménagers, en fonction). Vous en trouverez également bien entendu dans n’importe quelle épicerie bio.

[HELP] : je recherche d’ailleurs un endroit où en acheter en gros bidon et/ou en vrac. Si vous avez des idées, je suis preneuse !

Le savon noir

A quoi ça sert ?

C’est un mélange d’huile d’olive, de sel et de potasse. Le savon noir est un puissant dégraissant et détachant. C’est également un répulsif qui, pulvérisé avec de l’eau sur vos plantes, éloigne les pucerons et autres insectes !

Quelques conseils d’usage

  • A ne pas confondre avec le savon noir que l’on peut utiliser pour se faire des gommages !
  • J’utilise le savon noir dilué avec de l’eau pour laver mes sols
  • J’en intègre également dans ma recette de lessive maison (voir plus bas)

Et j’achète ça où ?

Dans les supermarchés, les magasins de jardinage/bricolage et les épiceries bio.

[HELP] : comme pour le vinaigre blanc, je recherche d’ailleurs un endroit où en acheter en gros bidon et/ou en vrac. Si vous avez des idées, je suis preneuse !

vaporisateurs produits ménagers maison

Le bicarbonate de soude

A quoi ça sert ?

100% écologique et non toxique, c’est un anticalcaire et adoucissant naturel. Il aide également à dégraisser.

Quelques conseils d’usage

  • Il existe deux types de bicarbonate de soude : l’un ménager, l’autre alimentaire. Ce dernier est plus fin, plus cher et peut convenir aux deux utilisations (ménage et cuisine)
  • Pour activer ses propriétés, le bicarbonate doit être couplé à un agent acide. Avec du citron par exemple en cuisine et du vinaigre blanc pour vos produits ménagers
  • D’ailleurs, ne pas le mélanger trop rapidement le bicarbonate avec du vinaigre blanc. Ca mousse beaucoup !
  • Je l’utilise à plein d’occasions différentes. Par exemple en neutralisateur d’odeur : dans vos chaussures, dans une coupelle placée dans le frigo
  • C’est également un super produit pour réaliser des gommages du visage et à ajouter dans vos recettes de dentifrice et déodorant maisons

Et j’achète ça où ?

Dans les supermarchés, les magasins de jardinage/bricolage et les épiceries bio. J’achète le mien en vrac chez Negozio Leggero

Des copeaux de savon de marseille

A quoi ça sert ?

Tout est dans le titre ! Ce sont des copeaux récupérés après avoir râpé un bloc de savon de marseille ! Vous pouvez les acheter tout prêt ou si le coeur vous en dit et que vous avez de la patience, vous pouvez également le râper vous même !

Voici un super article qui vous permet d’en savoir plus sur le petit cube vert et vous donne quelques conseils pour bien choisir votre savon.

Quelques conseils d’usage

  • A savoir que « Savon de Marseille » n’est pas une appellation protégée ! Donc attention aux savons dits « de Marseille » qui contiennent en réalité des ingrédients toxiques. C’est le cas de la presque totalité des « savons de Marseille » vendus en supermarché
  • Quelques astuces pour ne pas tomber dans le piège : acheter votre savon en magasin bio ou droguerie
  • Choisissez-le de couleur verte. Vérifiez la liste des ingrédients qui ne doit pas contenir plus de 5 éléments. Un  vrai savon contient généralement 72% d’huile d’olive
  • Et enfin, sachez qu’il n’existe que 5 maisons à fabriquer du véritable savon de Marseille : Marius Fabre, le Fer à Cheval, la Savonnerie du Midi, le Serail et la Licorne !
pinces à linge
  • Pour ma part, je l’utilise dans ma recette de lessive maison (voir plus bas) et également pour enlever certaines tâches difficiles. Couplés avec du savon noir, les copeaux de Marseille donnent une texture onctueuse à ma lessive et permettent d’enlever les taches difficiles.

Et j’achète ça où ?

  • Dans les maison spécialisées dans le véritable savon de Marseille que je vous ai citées plus haut. Elles ont des points de vente en France et leurs produits sont également disponibles dans les magasins bio, certaines drogueries et les magasins de jardinage/bricolage
  • Pour ma part, je les achète en vrac, comme toujours, chez Negozio Leggero

L’acide citrique

A quoi ça sert ?

Il est biodégradable, non toxique pour l’homme et l’environnement. Son nom vient du citron, dont il renferme en grande quantité. Il est détartrant et anti-rouille.

Quelques conseils d’usage

Je l’utilise principalement pour décrasser le fond des toilettes. 1 cuillère à soupe d’acide citrique et de cristaux de soude. J’achète un peu d’eau bouillante. Je laisse agir pendant 1 heure puis je frotte. Résultat : des WC comme neufs !

Et j’achète ça où ?

Dans les magasins bio, certains magasins de bricolage et jardinage. Vous l’aurez deviné, j’achète le mien en vrac chez … Negozio Leggero !

Les cristaux de soude

A quoi ça sert ?

Les cristaux de soude sont fabriqués à partir de sel marin et de craie.

Quelques conseils d’usage

J’utilise deux belles cuillères à soupe de cristaux de soude une fois toutes les deux semaines pour prévenir d’éventuels bouchons dans mes canalisations. J’y ajoute 1 litre d’eau bouillante et je laisse reposer pendant 1 heure avant de faire reculer l’eau. Mes canalisations ne se sont jamais aussi bien portées et adieu les produits “Destop” et j’en passe !

Et j’achète ça où ?

Dans les magasins bio. Une fois n’est pas coutume, j’achète le mien en vrac chez … Negozio Leggero !

Quelques autres produits bonus

Le percarbonate de soude

A quoi ça sert ?

Le percarbonate est composé de sel de mer et d’eau. Il ne contient ni chlore ni phosphates mais attention à vos yeux et vos mains : il peut malgré tout être irritant. Une fois dissout, le percarbonate se décompose en cristaux de soude et en oxygène actif (ou eau oxygénée).

Quelques conseils d’usage

Je l’utilise comme agent blanchissant, hyper efficace ! 2 belles cuillères à soupe sur mon linge blanc avant de lancer la machine.

Et j’achète ça où ?

Dans les magasins bio. Une fois n’est pas coutume, j’achète le mien en vrac chez … Negozio Leggero !

La terre de sommières

A quoi ça sert ?

Super détachant naturel très polyvalent ! C’est une argile smectique qui est apte à nettoyer, dégraisser, laver,… même sur des matériaux tels que le marbre et le granit ! Elle détache à sec. La terre de Sommières vient de… Sommières (en France). Elle peut s’appeler “Savon de Fez”

Quelques conseils d’usage

  • Je l’achète en poudre. Elle est hyper utile sur des tâches difficiles et sur celles d’huile, de vin. Je saupoudre de la terre sur la tâche et je laisse agir 1 ou 2 heures, voire une  nuit entière si possible. Ensuite, je retire la terre de Sommières en la brossant puis à l’aide d’un aspirateur. Voilà !
  • J’ai également découvert il y a quelques années le savon de terre de Sommières, que j’utilise pour enlever des tâches difficiles sur mes vêtements. Je lui dois beaucoup !

Et j’achète ça où ?

Pour la poudre, vous en trouverez en magasins bio. Pour le savon, je l’avais acheté à l’époque à la Savonnerie de la Licorne. Vous pouvez en trouver dans d’autres savonneries.

Les huiles essentielles

Je parlais déjà du pouvoir des huiles essentielles dans un précédent article. Antiseptiques, parfumantes, j’utilise les huiles essentielles pour compléter mes recettes de produits ménagers maisons.

Attention toutefois si vous avez à la maison des nourrissons à en utiliser en très petite quantité. Privilégiez plutôt celle à la lavande, qui est la plus “kid-friendly”.

Voici mes 3 préférées :

  • Celle au citron, qui rafraîchit et assainit
  • Celle à l’arbre à thé (tea tree), qui est antibactérienne. Je l’utilise notamment dans ma lessive ou mon produit à tout faire
  • Celle à la lavande. Quelle odeur apaisante ! Je l’utilise… quasiment partout tellement je suis fan !

Un coup de chiffon et c’est parti !

GIF Miss Doubtfire

Pas besoin de disposer d’un atiraille de chiffons, essuis tout et autre bout de tissu. J’ai également minimiser l’espace nécessaire pour stocker mes chiffons. J’utilise :

  • Des torchons blancs récupérés chez ma grand-mère pour faire le ménage, les vitres et essuyer la vaisselle. J’en ai 10 environ
  • Une serpillère en fibres recyclées pour laver le sol
  • Un chiffon et une lavette en micro-fibre de bambou pour nettoyer les surfaces de ma maison. Un pur bonheur !
  • Et enfin pour mon éponge à vaisselle, j’ai décidé d’utiliser une brosse vaisselle en bois à tête interchangeable. Une fois la tête usée, direction le compost ! Et je n’ai plus qu’à la changer. Oui, ce nouveau produit m’a demandé un petit temps d’acclimatation. L’usage n’est effectivement pas le même qu’une éponge traditionnelle !
  • En revanche, je ne regrette pas d’avoir fait le “switch”. C’est d’ailleurs plus esthétique et plus sain qu’une éponge classique. Pour ce qui est du “gratte-gratte”, utile pour les tâches plus difficiles, je l’achète en magasin bio

Mes recettes favorites

Je tiens à commencer cette partie en vous partageant un point essentiel, une question qui m’est régulièrement posée.

Fanny, je trouve super cette idée de faire tout soi-même. Mais moi je n’ai pas le temps et fabriquer ses propres produits et bien ça en prend du temps !”. Phrase à laquelle je réponds : “ça ne me prends pas plus du temps ni d’énergie que d’aller acheter mes produits au magasin, de les porter, les ramener et les monter chez moi ! »

Exemple très concret : j’ai acheté mon sac d’1kg de copeaux de savon de Marseille il y a 3 ans et je ne l’ai aujourd’hui toujours pas fini ! Je l’utilise encore pour réaliser ma lessive, qui me prend en tout et pour tout 10 minutes à réaliser, vaisselle comprise.

Donc non, cela ne prend pas plus du temps ! En revanche, cela demande effectivement de l’envie de se mettre derrière les fourneaux et de retrousser un peu ses manches au profit de sa santé, son environnement, son porte-monnaie. L’opération est tout bénéf !

Pour ma lessive maison

Rendez-vous sur mon compte Instagram : _lapachamama

J’ai posté ma recette sur mon compte Instagram il y a quelques mois. Simple, économique, écologique, que demandait de plus ?

Pour mon produit lave-vaisselle

Exit les tablettes individuelles emballées dans du plastique ! J’utilise désormais un mélange de différentes poudres, vu sur le compte de Missis Green :

  • 250g de bicarbonate de soude
  • 250g de cristaux de soude
  • 100G d’acide citrique
  • 50g de gros sel

1 cuillère à soupe de cette mixture par lavage. Comme indiqué plus haut, j’ajoute du vinaigre blanc parfumé aux épluchures d’agrumes dans mon bac de liquide rinçage et le tour est joué !

Pour mon produit éclair multi-usages

Bree Van De Kamp fait le ménage

Rien de plus simple ! J’utilise un seul et même produit pour nettoyer les surfaces de ma cuisine, salle de bain, pour nettoyer mes vitres,…

Je mélange dans un vaporisateur :

  • 500ml d’eau
  • 500ml de vinaigre blanc
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • 5 à 8 gouttes d’huile essentielle de votre choix ! En ce moment, j’ai choisi du tea tree

Pour mon liquide vaisselle

De nombreuses recettes existent dans les liens que je vous partage plus bas. Pour ma part, j’ai déjà essayé plusieurs recettes de liquide vaisselle maison sans trouver celle qui me convenait vraiment.

Du coup, rien de plus simple : j’utilise désormais un gros bloc de savon de Marseille ou d’un savon spécial vaisselle que j’achète chez Negozio Leggero. Plus économique, il prend également moins de place ! Cela m’a demandait un petit temps d’adaptation et aujourd’hui, je fais PRESQUE ma vaisselle avec plaisir !

Des idées d’inspiration

Si vous souhaitez aller plus loin dans vos lectures sur les produits ménagers, je vous propose quelques inspirations très utiles ! :

J’espère que l’ensemble de ces conseils et astuces vous ont donné envie de vous lancer vous aussi dans l’aventure des produits ménagers maison ! Peut-être que vous avez, vous aussi, des recettes fétiches que vous souhaitez partager en commentaire ?

Je suis super curieuse d’avoir vos retours pour ceux qui tenteront l’aventure ! Et n’hésitez pas à partager également en commentaire les produits ménagers classiques que vous utilisez actuellement et pour lesquels vous souhaitez avoir une alternative plus écologique !

La Pachamama ❤

LES SECRETS DE MA PHARMACIE NATURELLE ZÉRO DÉCHET

Au fil de mes lectures sur le zéro déchet, je me suis rendue compte que les sujets de la médication et du zero waste étaient rarement traités en même temps. Pourtant, c’est pour moi une étape essentielle dans le chemin vers le zéro déchet. J’ai aujourd’hui envie de partager avec vous les essentiels de ma pharmacie naturelle et zéro déchet !

LES ENJEUX D’UNE PHARMACIE NATURELLE

Ils sont double selon moi :

Trouver des alternatives naturelles

Le plus souvent possible, à des produits médicamenteux. Qui sont fabriqués avec je ne sais pas quoi et qui peuvent même parfois être mauvais pour la santé

Prévenir le gaspillage des médicaments

Lors du dernier séjour à l’hôpital de ma grand-mère, j’ai été profondément choquée de la quantité de Doliprane qui lui était distribuée tous les jours ! Même si elle n’en avait pas besoin. Elle les a conservé soignement dans son chevet. Après 10 jours, elle aurait pu à elle seule ouvrir une pharmacie ! En plus de cela, je pense également à tous ces médicaments prescrits par un médecin, achetés à la pharmacie et qui ne sont que peu voire pas utilisés.

En France, on estime à environ 23 500 tonnes les médicaments inutilisés par les particuliers, soit 14% du total des médicaments vendus en France.

Et cela ne prend pas en compte le gaspillage dans les hôpitaux. A titre d’exemple, le gaspillage alimentaire en France représente 20% de la nourriture produite chaque année.  Avec une meilleure prévention, des méthodes de traitement plus naturelles et un usage plus raisonnée des médicaments, je pense sincèrement que la facture (au niveau de notre santé et de notre portefeuille) pourrait être allégée.

WARNING !

champ de lavande

Je tiens à souligner en début d’article que je ne suis en rien médecin ou naturopathe. Que chaque personne est différente, est composée différemment, a des réactions/allergiques/habitudes différentes.

Aussi, je partage avec vous des solutions naturelles qui fonctionnent pour moi. Ce disclaimer est d’autant plus important que je fais beaucoup référence à des huiles essentielles (HE), que j’utilise beaucoup dans mon quotidien. Les huiles essentielles sont de très puissants concentrés.

Mieux vaut y aller pas à pas. Faire des essais dans le creu de votre coude par exemple pour vérifier que vous ne faites pas d’allergie. Et surtout, l’usage des huiles essentielles est très très fortement déconseillé pour les enfants de moins de 6 ans, les femmes enceintes et même les femmes allaitantes pour certaines HE. N’hésitez donc pas à demander l’avis d’un médecin ou d’un naturopathe si vous avez des doutes !

L’importance de se renseigner

Il existe un nombre incalculable de sources sur Internet, de livres pour vous aider à mieux prévenir les risques de maladies et à mieux se soigner de façon naturelle. Toutefois, je porte (et j’espère que vous aussi!) une attention toute particulière aux sources qui sont décrites. Avant de me lancer dans le “test” d’un nouveau remède, je m’assure d’avoir croisé plusieurs sources qui vérifient le dit remède.

En cas de doutes, de questions face à certains symptômes, n’hésitez pas à consulter votre praticien !

LE RÔLE DE LA PRÉVENTION

GIF The Simpsons

Comme je l’expliquais dans l’un de mes articles précédents, j’apporte beaucoup d’importance au rôle que joue la nourriture dans le bien-être et la prévention de certaines maladies.

“Que ta nourriture soit ton médicament et ton médicament ta nourriture” (Hippocrate).

Je tente de faire au mieux pour avoir recours le moins possible aux médicaments “traditionnels” et pour utiliser des principes de naturopathie, lithothérapie (le pouvoir des pierres et des cristaux), phytothérapie (celui des plantes), l’aromathérapie (des huiles essentielles), l’hydrothérapie (celui de l’eau) pour me soigner.

Je dis bien essayer ! Car cela ne m’a pas totalement empêché au cours du mois d’octobre de cumuler une gastro et une trachéite en l’espace de 15 jours !

Une pharmacie presque naturelle et zéro déchet

Étant régulièrement sujette à des violentes migraines et crises d’allergie, je conserve dans ma trousse à pharmacie des comprimés d’Ibuprofène et des anti-allergiques, au cas où (ils m’ont déjà été bien utiles !). Toutefois, je partage avec vous les essentiels de ma pharmacie (presque) zéro déchet. Et quelles sont les “méthodes” naturelles que j’utilise lorsque mon corps fait des siennes !

Les huiles essentielles

Mes 5 must-have ! 

Lavande vraie

Je l’utilise pour me détendre (dans mon diffuseur, le creu de mon poignet, sur mon oreiller, dans mon bain). Elle est très utile contre les bleus, les piqûres d’insecte. J’y ai également recours pour mes produits ménagers maison, au même titre que la HE de tea tree, de citron et de romarin.

Information complémentaire : elle est cicatrisante et ne pique pas lorsque vous la déposez sur une plaie ouverte.

Tea tree (arbre à thé)

Antiseptique, antibactérien, antimycosique, elle lutte contre l’acné, l’herpès, les mycoses. Je l’utilise pour nettoyer régulièrement mes pinceaux à maquillage. J’en ajoute également, lorsque c’est nécessaire, à mon huile de visage si des boutons font leur apparition.

Ravintsara

Un coup de mou ? Une grippe, un état viral qui pointe le bout de son nez ? Je dépose illico 2 gouttes de ravintsara sur mes tempes. Elle est hyper efficace pour tuer les virus. Je la dépose également au niveau de mon plexus solaire en cas de montée de stress.

Palmarosa

Antibactérienne, fongicide, elle élimine les odeurs de transpiration. C’est pour cela que je l’utilise régulièrement comme déodorant

Menthe Poivrée

Stimulante, rafraichissante, c’est une HE multi-usage au même titre que celle de lavande. Elle soulage les maux de tête, les troubles digestifs. Elle est présente dans ma recette de dentifrice.

ET SI VOUS SOUHAITEZ COMPLÉTER !

Camomille Romaine

Apaisante, anti-inflammatoire, elle calme et apaise les douleurs, démangeaisons.

Géranium Rosat

Adoucissante, régénérante, antibactérienne et antimycosique, elle stoppe les écoulements de sang, resserre les pores, stop les fringales. Je l’utilise dans certaines recettes cosmétiques, comme mon baume à lèvres maison

Romarin

Antioxydant, il régénère les cellules. J’adore l’odeur et l’utilise dans mes produits ménagers maison. Et aussi en diffusion dans la maison pour le côté fraîcheur.

Orange Douce

Une petite nouvelle qui vient d’arriver chez moi ! J’ai récemment lu qu’elle était efficace pour réduire les angoisses et le stress.

Citron

Assainissante, rafraîchissante. Je l’utilise dans mes produits ménagers. Détoxifiante, elle est efficace en cure (2 gouttes que j’ajoute soit à mon dentifrice, soit à mon verre d’eau du matin) et en massage (que j’additionne avec de la HE de menthe poivrée si j’ai eu un repas trop riche).

Ylang-Ylang

C’est un stimulant intellectuel. Elle agit aussi sur le stress et les tensions. Voilà pourquoi je l’utilise beaucoup pour réduire mes crampes menstruelles.

Estragon et Sauge

L’estragon est antispasmodique, anti-allergique et aide à soulager les problèmes digestifs. Je l’utilise lors de maux de ventre. Je l’associe régulièrement avec l’HE de sauge sclarée, très utile pour réguler les problèmes hormonaux.

Pour certaines, je les achète désormais en vrac chez Negozio Leggero. Pour le reste, la Compagnie des Sens est très attachée à la qualité et la provenance de ses huiles essentielles. Aussi une fois terminées, je remplace petit à petit mes huiles essentielles par cette marque. Ou si j’ai l’occasion de voyager dans des endroits où sont produits certaines HE locales (je pense notamment à la Provence, la Drôme), je n’hésite pas à m’approvisionner chez le petit producteur !

QUELQUES GESTES NATURELS À CONNAÎTRE

Brûlures, problèmes de peaux, rhumatisme, verrues,…

Faites-vous un  cataplasme d’argile verte (que vous pouvez bien entendu acheter en vrac). Efficace, pas cher, ça soulage vraiment beaucoup (pour avoir déjà essayé sur une brûlure). En plus, j’utilise également l’argile pour me faire des masques sur mon visage. Elle a donc plein d’emplois différents ! Si vous souhaitez aller plus loin sur le sujet, je vous conseille CET article des petites choses de Fanny. Ce n’est pas qu’à cause de son joli nom que je vous dis ça 😉

Courbatures, douleurs musculaires, règles douloureuses, stress, état grippal,…

Si vous aimez prendre un bain de temps en temps, ajoutez-y 5 bonnes cuillères à soupe de sel d’epsom (que vous trouvez en magasin bio). Il aide à détendre les muscles et à évacuer les toxines. J’en profite généralement pour ajouter quelques gouttes d’HE de lavande dans le bain. Moment de détente garanti !

infusions et thés

Congestionné, un rhume qui pointe le bout de son nez ?

Réglé en deux temps trois mouvements. Je mets quelques gouttes d’HE de ravintsara dans un bol d’eau chaude. Je positionne mon visage juste au-dessus et me couvre la tête avec une serviette. Je reste quelques minutes à bien respirer profondément

L’hydrologie est le fait de se soigner grâce à l’eau

L’exemple le plus concret est la cure thermale (qui n’est pas que pour les vieux !). L’une de mes meilleures amies est ma bouillotte que j’utilise pour des maux de ventre, une digestion difficile et bien entendu pour me réchauffer les pieds l’hiver ! Il m’est également arrivé de faire un sauna ou un hammam lorsque je me sentais patraque, congestionnée. La chaleur ouvre les pores, fait circuler le sang et aide à se débarrasser des toxines. Vraiment très efficace pour l’avoir déjà testé !

Les probiotiques

Malgré l’attention que je porte, il m’arrive parfois d’avoir recours à des antibiotiques. Efficaces pour éradiquer une maladie tenace, pas si bon que ça pour notre corps puisqu’ils tuent également les bonnes bactéries, responsables de notre bon fonctionnement. Du coup, je pense toujours à me faire une cure de probiotiques à l’issue du traitement. Je les achète généralement en gélules dans un magasin bio.

De façon générale, je fais attention à consommer quotidiennement des probiotiques pour m’assurer que mon système digestif se porte bien ! Je réitère ma cure de probiotiques et j’en mange également à l’état naturel : yaourt, chou fermenté (un bon chou de choucroute, je ne suis pas alsacienne pour rien !), du kombucha ou du kéfir de fruits

Mangez, BOUGEZ !

Enfin dernière astuce que je pourrais vous donner. J’entends souvent parler (comme vous !) des bienfaits du yoga pour réduire le stress, s’étirer, être bien tout simplement. Certaines postures sont d’ailleurs très efficaces pour soulager des maux : pendant votre grossesse, pour des maux de dos, pour améliorer la digestion, et également pendant des règles douloureuses, des maux de tête,… Renseignez-vous en fonction de votre besoin !

RECETTES « MIRACLES » POUR MAUX DE TOUS LES JOURS

A 30 ans seulement, certains de mes amis me qualifient déjà de grand-mère. Je pense que c’est (surtout) dû aux remèdes de grand-mère auxquels j’ai recours quand je suis malade.

En voici quelques-uns, ceux que j’utilise le plus. Le plus naturel et zéro déchet possible !

Le mal de tête

LaPachamama boit son infusion

Je suis migraineuse. J’ai donc parfois recours à des médicaments en fonction de l’intensité de mes crises. Toutefois, je me suis mis en place mon « protocole » homemade qui peut me permettre d’éviter de prendre un cachet !

  • D’abord, je bois un voire deux grands verres d’eau. Il arrive qu’un mal de tête soit simplement la conséquence d’une déshydratation
  • Ensuite, je roule une serviette de bain en “saucisson” que j’imbibe d’eau très chaude. Je m’allonge et la place juste derrière la nuque. La chaleur détend les muscles et cette méthode est souvent très efficace (du moins pour moi !)
  • Je m’applique sur les tempes 2 gouttes d’HE de menthe poivrée (attention, c’est une HE assez forte donc y aller avec parcimonie !) ou de camomille romaine en fonction des douleurs (je l’utilise si c’est une crise moins intense)

Le mal de ventre (digestion)

  • La 1ère étape. Celle finalement que je réalise pour tous les types de maux ! Je me fais une infusion eau chaude / citron pressé dans lequel j’achète un gros morceau de gingembre frais. Détoxifiant, il permet de remettre de l’ordre dans les cellules !
  • Si nous sommes plutôt en soirée et que j’ai envie de quelque chose de plus consistant, je me prépare un “golden milk”. Lait végétal, un peu de curcuma, de poivre, d’huile de coco et de miel, c’est un concentré anti-inflammatoire qui viendra à bout de votre mal de ventre !
  • Je me sens ballonnée. J’utilise parfois des comprimés de charbon actif (que vous trouvez en pharmacie ou en magasin bio)
  • Une infusion de fenouil ou de menthe poivrée est simple et hyper efficace pour détendre le bidon
des herbes, phytothérapie
  • J’ai des remontées acides. Je bois soit un grand verre d’eau avec deux cuillères à soupe de gel d’aloe vera (très utile également contre les brûlures !) ou un verre d’eau avec une cuillère à soupe de bicarbonate de soude (que j’utilise également pour mes produits ménagers)
  • Trop mangé? J’applique sur mon ventre 1 goutte d’HE de citron et 1 goutte d’HE de menthe poivrée et je masse
  • SDes problèmes de constipation?  
    • J’utilise du psyllium (en magasin bio). J’ajoute 1 grosse cuillère à soupe dans un fond d’eau. Après avoir laissé reposer quelques minutes cela donne une sorte de pâte gélatineuse. Qui est d’ailleurs utilisée dans la pâtisserie par certains vegans à la place des oeufs. Plein de fibres, le psyllium aide à redonner un coup de boost. Je l’utilise beaucoup quand je suis en voyage car mon corps est sensible au déplacement et peut se bloquer pendant plusieurs jours. BREF !
    • J’ai récemment essayé un massage avec 1 goutte d’HE de basilic tropical, de camomille romaine et de menthe poivrée. Couplez avec le psyllium et vous êtes au top !

Le mal de ventre (règles douloureuses)

Mesdames, cette partie vous est adressée ! Ce délicieux moment qui revient tous les mois et qui peut être trèèèèèèsss douloureux, en fonction des personnes ! Pour ma part, j’ai l’impression que mes douleurs empirent d’année en année ! Du coup, je me concocte à chaque fois des remèdes pour me sentir mieux.

GIF New Girl
  • Bien entendu, j’accueille à bras ouverts ma super bouillotte, qui est mon fidèle compagnon pendant cette semaine difficile. Elle reste bien calée sur mon ventre et me fait toujours beaucoup de bien. La chaleur détend les muscles
  • Bien que cela me demande une énergie de MALADE, je fais en sorte de bouger un minimum malgré les crampes : partir faire une marche, faire du yoga. Cela aide le sang et l’énergie à circuler correctement
  • Si les crampes sont trop intenses, je me fais un massage avec une goutte d’HE d’estragon, d’ylang-ylang et de sauge sclarée. La sauge sclarée est très efficace pour les problèmes hormonaux, les règles irrégulières et également les effets de la ménopause
  • Je me concocte également mon golden milk (auquel je fais référence plus haut) en y ajoutant 1 cuillère à soupe de poudre de maca. En plus d’aimer le goût, cette racine péruvienne soulage des tonnes de troubles (affaiblissement du système immunitaire, anémie, troubles menstruels, douleurs articulaires, dépression,…)
  • Enfin dernière astuce. Que je n’ai pour le coup jamais mis en pratique et que j’ai lu dans pas mal d’articles et forums. Vous pouvez consommer des aliments riches en magnésium ou vous procurez des compléments alimentaires. Le magnésium détend les muscles et vous permet d’atténuer les douleurs. Il paraît. Vous avez déjà testé?

L’infection urinaire

Malheureusement, un mal qui me touche régulièrement !

Ma chère Jessica Day de New Girl fait référence plus haut à un homme qui s’assoit sur son utérus lorsqu’elle a ses règles. Et bien cet homme profite pour donner en plus des coups de poing dans la vessie lorsque j’ai une infection !

  • Bien entendu, il est important de beaucoup, beaucoup boire pour éliminer les bactéries
  • Ma bouillotte est encore de la partie, tranquillement installée sur ma vessie
  • Je fais en sorte de consommer de la vitamine C (citron, orange, kiwi) qui favorise l’élimination des bactéries
  • Je consomme également plus de probiotiques, qui permettent d’apporter de bonnes bactéries au système digestif. En effet, un déséquilibre dans la flore digestive peut être la cause de certaines infections urinaires
  • Enfin, je me chouchoute en me massant la vessie avec 1 goutte d’HE de palmarosa (antibactérienne, fongicide), de tea tree (antibactérienne, antiseptique) et d’ylang-ylang (qui agit sur les tensions)

MES INSPIRATIONS

La Pachamama lit

Il existe bien entendu bon nombre de remèdes maison ; connus de tous ou simplement transmis dans chaque famille par la grand-mère, l’arrière grand-mère,…

Chaque personne est différente : ce qui marche pour moi ne fonctionnera pas forcément pour vous et vice-versa. Dans cette thématique de “se soigner de façon plus naturelle”, il me semble important d’être à l’écoute de son corps, faire ce qui nous semble bon pour nous.

Je me documente également beaucoup sur ce sujet par des livres, magazines, sites Internet et j’aime également en discuter avec les gens que je rencontre pour connaître leurs trucs et astuces.

D’ailleurs, je tiens à vous partager certaines de mes inspirations. Il en existe plein d’autres et je serais d’ailleurs ravie que vous puissiez me les partager en commentaire ! :

  • Une vidéo de Josée-Anne sur la composition de sa pharmacie naturelle
  • Le guide des fleurs du Dr Bach. Je n’y ai pas fait référence dans cet article et je m’intéresse de plus à plus à ce sujet, qui me passionne. Je suis en train de le creuser 🙂
  • Naturopathie, le guide complet au quotidien. L’un de mes livres de chevet, que je feuillète quotidiennement pour en savoir plus sur comment fonctionne le corps humain et comment le guérir de façon naturelle
  • Le charme discret de l’intestin. Un grand classique, qui m’a aidé à mieux comprendre comment ça se passe dans mon bidon !
  • Se soigner avec les huiles essentielles. Le livre que j’utilise au quotidien. Je l’ai choisi au départ lorsque je débutais dans les huiles essentielles. Il est très pratiquo pratique et me convient. Je songe à m’acheter un ouvrage plus complet pour aller plus loin. Si vous avez des recommandations, faites-le moi savoir en commentaire !
  • La Compagnie des Sens a réalisé une sélection hyper pertinente de livres sur la thématique du “se soigner naturellement”
  • En terme d’alimentation et de conseils sur le pouvoir guérisseur de notre alimentation, j’aime beaucoup les livres de cuisine Green Glam et Gourmande et Green Glam et Happy, qui existent désormais en un seul et même livre !

MERCI POUR VOS AVIS ! 

J’avais sollicité votre avis sur Instagram concernant les contenus à mettre en avant sur le blog et cette thématique était arrivée en seconde position ! J’espère donc que cet article vous aura été utile !

N’hésitez pas à me partager en commentaire vos propres remèdes naturels, zéro déchet pour vous soigner. Et à me faire part également de vos questions/remarques sur ce sujet. J’ADORE vous lire et échanger avec vous !

En attendant, comme toujours, prenez soin de vous et de la Pachamama.

Lots of love. La Pachamama〈♥〉